dimanche 15 octobre 2017

Lectures #15

ūüďö Lectures du 05 juin au 02 juillet 2017 ūüďö



Je suis mega nulle, rien de nouveau sous le soleil. Mais cela faisait longtemps qu'un mois avait été si peu fourni en article sur mon blog et cela me désole un peu beaucoup. Le travail me prenant beaucoup de temps, le retard s'est à nouveau accumulé.

C'est pourquoi, m√™me si je n'aime vraiment pas √ßa, je vais couper cet article sous plusieurs jours. Je ne pense pas que ce soit tr√®s g√™nant pour ce type de billet qui peut se faire aussi "petit √† petit", m√™√™√™me si... √áa ne me plait pas. Mais pour l'instant, je ne peux pas faire mieux. (Heureusement, pendant ce temps, je pr√©pare aussi un projet super mega g√©nial qui devrait √™tre bient√īt en ligne et qui devrait vous plaire, du moins je l'esp√®re !!) 

En attendant, pour aujourd'hui on fait rapidement deux petites reviews de mangas sortant tout droit des √©ditions Akata

LES NOUVEAUTES 


* Black Clover -tome 01 (Yuki TABATA)


R√©sum√© √©diteur : Yuno et Asta sont deux jeunes h√©ros ayant le m√™me r√™ve : celui de devenir le prochain Empereur Mage du royaume de Clover, gr√Ęce √† la puissance te omnipr√©sence de la magie. Meilleurs amis et √©lev√©s c√īte √† c√īte depuis leur plus tendre enfance, nos deux h√©ros sont pourtant radicalement diff√©rent, puisque si Yuno est naturellement surdou√© pour la magie, Asta est lui a priori incapable de la manipuler. C'est ainsi que lors de la c√©r√©monie d'attribution de leur grimoire √† l'√©cole des mages, Yuno re√ßoit le l√©gendaire grimoire au tr√®fle √† quatre feuilles tandis qu'Asta, lui, repart bredouille de son examen. Mais tr√®s vite, un ancien et myst√©rieux ouvrage noir d√©cor√© √† cinq feuilles surgit devant lui! Un grimoire d'anti-magie qui pourrait bien r√©server un avenir plein d'aventures √† notre jeune h√©ros, qui va vite devoir composer avec son destin hors du commun.

Ce que j'en ai pens√©  : C'est tr√®s moche, mais je pars tr√®s souvent avec de mauvais a priori sur les sh√īnen "classiques", je le sais car je suis tout aussi r√©guli√®rement sorti d√©√ßue de mes tentatives de r√©conciliation avec le genre. Heureusement, il y en a parfois pour me donner tord et Black Clover en fait partie ! Il reprend pourtant beaucoup d'√©l√©ments d√©j√† vus et on peut ais√©ment penser √† d'autres mangas en cours de route. Mais c'est tellement sympathique que je me suis vite dit "et alors ?"et laiss√© entra√ģner dans ce nouvel univers de hero√Įc fantasy aguicheur et prometteur. Nous sommes tr√®s vite happ√©s dans cet univers de sorcellerie, accompagn√©s de cet "esprit sh√īnen" qui donne follement envie de vivre sa vie √† fond. Les personnages entourant le petit Asta sont sympathiques et  plut√īt charismatiques. Ils apportent une touche de bonne humeur non n√©gligeable. Plusieurs m'ont tap√© dans l'oeil et m√™me si cela reste peu novateur, "l'amiti√©-rivalit√©" entre Asta et Yuno a toujours quelque chose d'accrocheur. Je ne sais pas quand j'en aurai l'occasion, mais j'ai en tout cas referm√© cette introduction de Black Clover avec l'envie de me procurer la suite. Et √ßa, c'est plut√īt rare car je suis difficile en mati√®re de manga d'action.

Ma note : ★★★★☆


* Levius - tome 01 (Haruhisa NAKATA)


R√©sum√© √©diteur : Au XIXe si√®cle de la nouvelle √®re, apr√®s une guerre d√©vastatrice qui a tu√© son p√®re et plong√© sa m√®re dans le coma, le jeune Levius Cromwell vit avec son oncle Zack. Dans la capitale, un nouvel art martial fait fureur : la boxe m√©canique. Des lutteurs √©quip√©s de membres m√©caniques s’affrontent violemment dans une ar√®ne. Levius va y r√©v√©ler d’√©tonnantes pr√©dispositions ! S’annonce alors un combat au sommet qui pourrait bien avoir des r√©percussions sur l’avenir de la civilisation…

Ce que j'en ai pens√© : Encore merci aux 24H de la BD, op√©ration gr√Ęce √† laquelle j'ai pu d√©couvrir ce manga aux √©chos si excellents que je n'en pouvais plus d'attendre la d√©couverte. Et comme je l'esp√©rais, l'univers de Levius est si particulier et fascinant que je me suis sentie coup√©e du monde le temps de ma lecture. Pour √™tre honn√™te, j'ai parfois un peu bloqu√© sur l'aspect "bourrin", indissociable de la nouvelle discipline que NAKATA met en oeuvre. Mais le tout reste finement mis en place, l'auteur prenant le soin de faire de ce sport violent un √©l√©ment moteur qui s'imbrique parfaitement dans la qu√™te de r√©ponses de Levius

Aaah Levius. Le manga a commenc√© √† r√©ellement avoir de l'attraction sur ma personne √† l'instant o√Ļ l'on se focalise sur ce h√©ros bris√©, laissant en arri√®re plan un contexte et une identit√© qui lui est propre. A partir de ce moment, j'ai √©t√© fascin√©e par ce h√©ros aux maux, somme toute, souvent rencontr√©s, mais pas moins impactant. Je me suis m√™me souvent sentie impliqu√©e, √† grand coups de passages touchants, entre d'autres brutaux, me ramenant √† la r√©alit√©. Levius n'est pas un coup de coeur, du moins pas pour le moment, mais il est ind√©niable que je parle d√©j√† de ses personnages avec passion (le tonton est trop mimi, hein !) et que j'ai h√Ęte de savoir ce que l'auteur en fait par la suite. Comme tout le monde le dit si bien, le trait est divin, NAKATA ayant un style et des id√©es √† couper le souffle. Qu'on aime ce genre ou pas (je fais un petit coucou), cela reste dans tous les cas une bonne pioche.

Ma note : ★★★★★


* Shinjuku Lucky Hole (Haruko KUMOTA)



R√©sum√© √©diteur :  Kumi signifie « amertume ». Un nom bien peu engageant pour un acteur de porno gay, devenu producteur après sa retraite. Pourtant, Kumi est tout l’inverse de son prénom : gentil, distrait, enjoué, et passionnément amoureux d’un ex-yakuza ronchon qui ne lui a jamais rendu la vie facile. Dans son bureau se déroulent les scènes les plus improbables... Entrez dans l’univers décomplexé de Shinjuku Lucky Hole, où sexe et amour se suivent, mais ne se ressemblent pas !

Ce que j'en ai pens√© : Ce n'est ni pour son sc√©nario, ni pour la premi√®re de couverture un poil douteuse que je me suis pench√©e sur ce one-shot, mais bien pour le nom qui y figurait (l'autrice du Rakugo ou la vie, rien que √ßa !). Beaucoup ont vant√© ce manga comme √©tant dr√īle, d√©complex√© et plus touchant qu'il n'y para√ģt; j'en conviens, mais chez moi ne s'est pas allum√©e la flamme du coup de coeur. Toutefois, je reconnais ais√©ment la qualit√© de l'ouvrage, qui peut, √† plusieurs moments m√™me, √™tre lu comme un "manga feel good". Aussi, mes points noirs n'en seront pas pour tout le monde, logique : les go√Ľts et les couleurs, tout √ßa. 

Shinjuku Lucky Hole a pour th√®me central l'industrie des films pornographiques gay et il n'est donc pas vraiment surprenant qu'un bon 3/4 du tome soit constitu√© de sc√®nes de sexe. Certaines sont m√™me amusantes et pas mal orchestr√©es, mais je n'ai pu m'emp√™cher de vite me lasser tant il n'y a aucun fond derri√®re. Les sc√®nes de sexe s'encha√ģnent sans faire avancer quoi que ce soit (sauf quelques d√©buts de relations amoureuses qui s'imbriquent √† c√īt√©). Je m'attendais √† ce genre de passages, √©videmment, mais je devais inconsciemment m'attendre √† un plus √† c√īt√©. Et l√†, vous me dites : et la relation entre Kumi et Sakura ? C'est vrai que je l'ai bien aim√© ce vieux "couple" un peu d√©truit par les ann√©es. Leur histoire commune m'a int√©ress√©e (sans aller jusqu'√† me toucher, dommage !) par son s√©rieux et sa tentative de cassure de registre. Malgr√© tout, j'ai √©t√© extr√™mement g√™n√©e par le fait que leur relation commence par un viol, aka le genre de choses qui me fait montrer les crocs. On va dire que c'est un manga √† prendre pour ce qu'il est : une lecture l√©g√®re, coquine et qui prend le temps de travailler un peu ses personnages malgr√© tout. Pas mauvais, mais je sais que la mangaka est capable de mieux.

Ma note : ★★☆☆☆



LES SUITES



La fleur mill√©naire - tome 12 (Izumi KANEYOSHI)


R√©sum√© √©diteur La guerre contre l’infâme reine de Do est imminente. Soutenue par Tan, le nouveau roi de Sô, et plus que jamais proche de Hakusei, Aki se prépare à contre-attaquer. Mais ses retrouvailles avec une servante du pays de  l’amène à comprendre la disparition de celui qui fut son mentor et plus encore, Seitetsu. À la veille de cet affrontement inévitable, cette révélation incite l’ardente princesse à prendre une décision cruciale dans sa relation avec son fidèle serviteur...

Ce que j'en ai pens√© : Tandis que les sons de guerre se rapprochent, Aki et Hakusei vivent leurs plus beaux moments √† deux. Peut-√™tre parce qu'ils paraissent √™tre les derniers, je me suis sentie totalement investie dans leur histoire. Plusieurs sc√®nes sont superbes et sont couvertes d'une ambiance triste et passionn√©e qui remue les petits cŇďurs. Kaneyoshi Izumi soigne sa mise en page, d√©coupe les mouvements pour des planches de toute beaut√©. Cela fait mal au coeur de les voir tiraill√©s entre leurs sentiments et leur raison. Du drame pur et dur, une recette au go√Ľt on ne peut plus traditionnel... Mais qui s'en lasse vraiment un jour ? De l'autre c√īt√© de la pi√®ce, La fleur mill√©naire prend des allures √©piques avec cette guerre de grande envergure. Aki, toujours √©paul√©e par la pr√©sence de Seitetsu, est confront√©e √† des choix de plus en plus difficiles, mais aussi plus d√©terminants pour l'issue de cette bataille. Il est sympathique d'avoir le point de vue de plusieurs personnages dans les deux camps, bien que je regrette le c√īt√© trop "uniforme" de la m√©chante reine. Un tome o√Ļ les personnages se pr√©parent au pire et o√Ļ le rideau s'√©carte pour laisser entrevoir ce que sera le manga quand la paix sera d√©finitivement r√©volue.

Ma note : ★★★★☆



* Le mari de mon fr√®re - tome 03 (Gengoroh TAGAME)


R√©sum√© √©diteur : Peu √† peu, Yaichi s'est habitu√© √† la pr√©sence de Mike., r√©ussissant m√™me √† se comporter avec son beau-fr√®re de mani√®re tr√®s naturelle ! C'est √† l'occasion d'un voyage en famille aux sources thermales que le p√®re de Kana va r√©aliser √† quel point il a d√©j√† √©volu√©. Mais √† leur retour, quelques surprises pourraient bien les attendre…

Ce que j'en ai pens√© : Avec ce tome plus que jamais, Le mari de mon fr√®re prend le chemin du slice of life familial et je ne serais pas l√† pour m'en plaindre, parce que c'est bien mignon tout √ßa. J'ai d√©j√† un pincement au coeur √† l'id√©e de les quitter √† l'issue de l'ultime tome que sera le prochain. La premi√®re moiti√© du volume est attendrissante. Yaichi continue de revoir sa vision des choses, se positionnant m√™me presque avec d√©go√Ľt sur le point de vue tr√®s ferm√© qui √©tait alors le sien. J'ai beaucoup aim√© voir un peu plus la maman de Kana, une femme forte et sinc√®re √† qui la petite fille doit sa fra√ģcheur et sa "bont√©" naturelle. Ensuite, avec le personnage de Kato, Gengoroh TAGAME r√©installe son r√©cit sur quelque chose de plus s√©rieux et qui porte √† la r√©flexion. Il montre qu'il n'y a pas qu'une seule fa√ßon de faire les choses et que le "coming out" n'est pas forc√©ment une solution pour tous. Je ressors de ce passage avec, tout comme Mike, une impression √©trange; impression appuy√©e par la joie que l'on ressent lorsque l'homme rentre "√† la maison". 

Ma note :  ★★★★☆


* Rouge Eclipse - tome 03 (Shiki KAWABATA)


R√©sum√© √©diteur : Lors de la derni√®re lune rouge, les choses ne se sont pas pass√©es tout √† fait comme pr√©vu… Aussi, quand Kaga se retrouve dans le corps de Mizutomo, et vice-versa, la situation relationnelle se complique ! Et quand les familles s'en m√™lent aussi, rien ne va plus… Pourtant, une lueur d'espoir semble se dessiner √† l'horizon : et s'il √©tait possible, pour chacun, de retrouver son corps ? La probabilit√© existe, mais il faudra pour cela prendre des risques…

Ce que j'en ai pens√© : Dernier tome pour une s√©rie sympathique, mais que je ne recommanderais pas particuli√®rement. Depuis les d√©buts, Rouge Eclipse a bien √©volu√©, c'est un manga qui s'am√©liore consid√©rablement et s'appr√©cie vraiment seulement √† la fin, du moins pour ma part. Mais pour une premi√®re s√©rie, l'auteure s'en sort bien; elle parle de sujets "coups de poing" sur l'apparence √† travers une histoire fantastique. Malheureusement, le tout reste un peu trop classique, na√Įf et a tendance √† s'enfoncer dans le "t'es beau, t'es gentil". M√™me si, en un sens... Tout le monde est gentil dans la s√©rie. Pour que j'accroche √† une oeuvre, il me faut de mani√®re indispensable des personnages auxquels me raccrocher, ce qui m'a manqu√© ici, puisque je les ai tous trouv√©s un peu plats et inconsistants. √áa n'est pas une mauvaise s√©rie et ce final avait de jolis moments, pleins d'espoir. Malgr√© tout, vu la qualit√© du catalogue de Akata dans le genre, elle n'est pas indispensable. Je reviendrai sur ce titre dans sa globalit√© plus tard. (√† comprendre dans quelques mois vu la rapidit√© qui m'accompagne)

Ma note :  ★★★☆☆


* Strobe Edge - tome 05 (Io SAKISAKA)


R√©sum√© √©diteur : Ren prend conscience de ses sentiments pour Ninako. Mais il d√©cide de les faire dispara√ģtre, car il veut soutenir sa petite amie, Mayuka, qui est d√©stabilis√©e par le remariage de son p√®re. Pour Ninako, les vacances d’hiver, durant lesquelles elle ne verra pas Ren, commencent.

Ce que j'en ai pens√© : Comme toujours, Strobe Edge m'offre d'excellents moments de lecture, dans le cas pr√©sent avec ce qui pourrait √™tre mon volume favori de la s√©rie. L'auteure r√©ussit si bien √† repr√©senter et √† d√©finir ce qu'il y a au fond de moi que j'en ressors toujours avec la sensation √©trange que l'on a lu en moi. Accompagn√©, comme √† son habitude, de d√©coupages splendides o√Ļ l'on n'a nul besoin de mot, car tr√®s √©vocateur. Je suis sous le charme, mais c'est pas vraiment in√©dit. Ce qui m'a tant plu dans ce tome, c'est la mani√®re dont l'auteure humanise la petite amie de Ren. On est tellement habitu√©s aux m√©chantes rivales sans √Ęme que j'en suis presque tomb√©e √† la renverse : Mayuka est adorable. J'ai tellement compris tout ce par quoi elle passait que j'en ai eu le coeur serr√© et lors de sa grande sc√®ne, j'en ai m√™me pleur√© !! tant c'√©tait fait d'une mani√®re √©mouvante. La vraie reine de ce volume, c'est elle, √† ne pas en douter !

Du c√īt√© de Ninako, c'est un peu flou et √©videmment, le s√©duisant Ando en profite bien. Sauf qu'encore une fois, on reste loin des clich√©s et le camarade de notre h√©ro√Įne reste avant tout un personnage profond√©ment gentil qui aime Ninako pour ce qu'elle est. Et bien que je me languis de revoir Ren sur le devant de la sc√®ne, je fonds pour le couple de "substitution" que Ninako forme avec Ando. C'est qu'ils sont rudement mignons et taquins, les bougres ! Ce cinqui√®me tome se conclut sur une histoire annexe revenant sur une bromance mimi comme tout. Je ne serai jamais contre ce genre de contenu !

Ma note :  ★★★★★


Informations complémentaires


- Black Clover, 8 volumes disponibles aux √©ditions Kaz√© (6€79). Tome 9 √† para√ģtre le 01 novembre 2017. 
- Levius, s√©rie termin√©e en 3 volumes aux √©ditions Kana (12€70). Suite, Levius Est, 2 volumes disponibles. Tome 3 √† para√ģtre le 27 octobre 2017.
- Shinjuku Lucky Hole, one-shot aux √©ditions IDP Boy's Love (7€95). 16 +


La fleur mill√©naire, s√©rie termin√©e en 15 volumes aux √©ditions Kaz√© (6€79)
Le mari de mon fr√®re, 3 volumes disponibles aux √©ditions Akata (7€95). Tome 4 √† para√ģtre le 26 octobre 2017. S√©rie termin√©e en 4 volumes.
Rouge Eclipse, s√©rie termin√©e en 3 volumes aux √©ditions Akata (6€95). 
Strobe Edge, s√©rie termin√©e en 10 volumes aux √©ditions Kana (6€85) 

2 commentaires:

  1. Je dois reconna√ģtre que j'ai un peu les m√™mes a priori que toi sur les shounen "classiques" mais Black Clover pour ma part ne m'attire pas du tout. Mais je pense que c'est typiquement le genre de manga dont ma m√©diath√®que fera l'acquisition donc je me dis que si un jour je change d'avis je pourrai toujours les leur emprunter.
    J'ai beaucoup aimé Levius moi aussi. J'ai lu ce manga complètement par hasard et il m'a beaucoup surprise ! Je n'ai par contre pas commencé Levius Est et je ne suis pour l'instant pas décidée à le faire. Tu en as entendu des échos ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est à tester si tu en as l'occasion, je ne pense pas que cela puisse être une réelle déception pour quiconque :)

      Je n'en ai entendu que du bien ! C'est la suite directe, je pense que tu ne risques rien du tout à te mouiller :)

      Merci de ta visite !

      Supprimer