vendredi 23 juin 2017

Lectures #14


📚 Lectures du 05 mai au 04 juin 2017 ðŸ“š


Me voici de retour; ça y est, entre deux séances de fragilisation intensive, je tiens le bon bout et je suis presque à jour dans ces chroniques qui se veulent normalement bi-mensuelles..... Pour la ponctualité, on repassera. Le journal est cette fois-ci couvre une période un peu plus longue que d'ordinaire car j'ai très peu lu pendant les deux dernières semaines pour une raison que je ne peux expliquer moi-même. 

Un mois qui aura été très shôjo et émotions, comme souvent vous me direz. 





* Plus jeune que moi - tome 01 (Chihiro HIRO)


Résumé éditeur Mihoro est lycéenne, mais elle est aussi et surtout la soeur aînée d'une grande fratrie ! Aussi, pour aider sa mère, il n'est pas rare qu'elle s'occupe de ses quatre petits frères. Attentionnée à l'égard des autres, elle est sans aucun doute une fille sur qui on peut compter. Aussi, un matin, alors qu'elle se rend au lycée, elle vient en aide à un jeune garçon, dont le vélo vient de dérailler. Très vite, ces deux-là se rapprochent. Mais tandis que Mihoro le considère un peu comme son nouveau "petit frère", lui, a des vues sur la jeune fille…

Ce que j'en ai pensé : Sans surprise, ce tout nouveau titre issu de la dernière collection des éditions Akata, "Feel Good"... Fait du bien au moral. Vous n'êtes surement pas sans savoir que je suis folle des shôjos de cette maison d'édition et ils m'ont ici encore fait très plaisir avec ce titre mignon et léger, parfait pour l'été et terminée en seulement trois tomes au Japon. Soyons clair, cela ne révolutionnera pas le genre; mais en même temps, ça n'est pas ce qu'on lui demande, et l'histoire restera certainement fixée sur notre couple en devenir. Mais c'est sacrément mignon. J'ai beaucoup aimé cette relation toute douce, parfois enfantine qui se tisse naturellement entre les deux héros. Comme l'indique le titre, leur différence d'âge sera un obstacle à leur attirance mutuelle, mais cela est fort heureusement traité sans dramatisme, ce qui aurait été bien ridicule. En attendant, on s'amuse des manières de Mihoro, une héroïne très rapidement attachante et rigolote, et on s'attendrit des petites attentions de Chiei, pas toujours très adroit pour démontrer sa virilité. Un petit bonbon qui se lit avec beaucoup de plaisir, sans compter qu'il est porté par un très joli trait, faisant flotter le coeur.

Ma note ★★★★☆



En termes de nouveautés, je me suis également laissée envoûter par Le chant des souliers rouges et Short Love Stories, deux très jolis titres dont j'ai déjà vanté les mérites dans mon Top 5 de Mai. Si j'ai le temps, j'aimerais en dédier un article spécifique, mais en attendant, vous pouvez toujours lire mon avis sur ces très bonnes surprises à cette adresse.





* Love, be loved, leave, be left - tome 03 (Io SAKISAKA)


Résumé éditeur : Akari est intriguée par Kazuomi qui a bien voulu écouter ses états d’âme. Elle est déstabilisée, car Kazuomi n’est pas le genre de garçon dont elle tombe amoureuse habituellement. Quant à Rio, il ressent un sentiment complexe en apprenant qu’Akari est attirée par Kazuomi. Et Yuna a le coeur serré en pensant à ce qu’éprouve Rio…

Ce que j'en ai pensé : Comme l'indique la première de couverture, c'est un volume presque exclusivement consacré à la brunette du duo, Akari. Si sa personnalité plus terre à terre fait moins rêver que le côté très "princesse" de Yuna, c'est un personnage pour lequel j'ai tout de même beaucoup d'affection. Elle ne tergiverse pas pendant des années pour savoir si ce qu'elle éprouve est de l'amour ou non, elle fonce ! Je trouve que la mangaka traite très bien ces deux caractères parfaitement opposés, tout en montrant qu'il n'y a pas de "bonne méthode" pour conquérir le coeur de l'être aimé, ni pour se sentir bien dans sa peau. C'est quelque chose de personnel et il faut parfois trébucher pour obtenir satisfaction, SAKISAKA l'a bien compris.

Pour en revenir à Akari, ses cheminements intérieurs sont attendrissants et il est amusant de constater ses différences avec son amie, qui est de son côté toujours aussi mignonne et à l'écoute (bref, chérissez Yuna). J'aime beaucoup Kazu, aussi cela m'a fait plaisir de retrouver cette personnalité ingénue et désinvolte. Comme à son habitude, la mangaka est très douée pour fragmenter des scènes d'une jolie manière. Tout est donné pour remuer notre petit coeur au rythme de celui de Akari, tandis que Rio commence à perdre pied. Comme j'ai un penchant pour Yuna, j'aimerais qu'il tourne vite la page. Et toujours pour cette même raison, j'étais à la fois heureuse et agacée de voir Akari arriver si vite à capter l'intérêt de Kazu, tandis que ma petite préférée piétine. Je crois que je prends trop à coeur ce manga. 

Ma note : ★★★★★



* March comes in like a lion - tome 02 (Chica UMINO)



Résumé éditeur Kiriyama se pose des questions sur son attitude indécise par rapport au shôgi. Il retrouve des forces au contact de la famille Kawamoto et grâce au sourire de Hinata. Mais Kyôko, la soeur de sa famille d’adoption, fait son apparition… Une histoire chaleureuse dans laquelle des personnes vont peu à peu retrouver ce qu’elles avaient perdu.

Ce que j'en ai pensé : Je ne sais pas par quel hasard j'ai oublié d'écrire sur le premier tome de la série à sa sortie, en tout cas... J'ai oublié. Et c'est dommage (cela en plus de mon retard dans la lecture de la série), parce que c'est un moment qui me fait du bien, comme elle en fait surement à beaucoup d'autres personnes. Elle est à la fois simple, riche et profonde, comme les personnages peuplant ce très joli manga sur l'amour de soi et des autres. Nous suivons le parcours d'un jeune adolescent brisé qui se reconstruit auprès d'une famille déchirée par le décès des figures parentales. C'est beau, il y a souvent des petites larmichettes qui s'échappent contre notre volonté, mais on sourit aussi très souvent, attendrit par ces portraits sincèrement humains, croqués sans fard sous la jolie plume de Umino.

Le second tome est aussi bon que le premier, dosé de façon à ce que les choses sérieuses ne gâtent pas des moments de bonheur. Il y a beaucoup de passages qui m'ont fait exploser de rire (notamment tous ceux avec Nikaido, parce que ce petit est génial) et je me délecte toujours autant de voir la personnalité inquiète de Kiriyama fondre face aux trois adorables soeurs Kawamoto... qui me font fondre moi aussi. Sérieusement, je les aime ! Il y a quelques scènes plus lourdes à digérer : l'auteure nous colle une sorte de dégoût alliée à une certaine fascination lorsqu'elle met en lumière Kyoko, personnage mettant presque mal à l'aise. Les dernières pages du volumes sont également très marquantes. Les commentaires de Manabu Senzaki sur le shôgi sont intéressants, bien que j'avoue ne pas tout y comprendre.

Ma note ★★★★★


* My Hero Academia - tome 04 (Kohei HORIKOSHI)


Ce que j'en ai pensé : Tous les samedi, je suis sur le bord de mon siège en regardant la seconde saison de My Hero Academia, aka un des seuls shônens dits "classiques" que j'aime vraiment. Alors pourquoi ne pas prolonger ce petit plaisir en poursuivant ma lecture du manga ? C'est une partie vraiment exaltante de l'histoire, aussi je n'ai ressenti aucune lassitude, quand bien même je venais juste d'en voir l'adaptation animée. Et c'est pourtant le traditionnel tournoi, que l'on voit et revoit tellement de fois que ça rend malade. On ne va pas se mentir, c'est ici aussi, en un sens, archi codé, mais ça déclenche en moi une espèce d'engouement, incroyablement curieuse de savoir qui se tiendra sur le podium, au final. J'apprécie la volonté de mettre en avant de nouveaux camarades de classe d'Izuku (dont les très charismatiques Fumikage et Shoto), chacun avec des pouvoirs ou une histoire qui leur est propre. Cette diversité s'étale jusqu'à des classes rivales, démontrant le talent de l'auteur pour insuffler de la vie à autant de personnages secondaires. C'est punchy, amusant et surtout, on se prend de passion pour l'avenir de ces petits héros en herbe.

Ma note ★★★★☆





Que pensez-vous des titres cités ?
Et vous, que lisez-vous en ce moment ?

Informations complémentaires


- Plus jeune que moi, 1 volume disponible aux éditions Akata (6€95). Tome 2 à paraître le 06 juillet 2017. Série terminée en trois tomes. 

- Le chant des souliers rouges, 1 volume disponible aux éditions Kazé (8€29). Tome 2 à paraître le 05 juillet 2017. Série terminée en six tomes. 

- Short Love Stories, 1 volume disponible aux éditions Kana (7€45). Tome 2 à paraître le 07 juillet 2017. 
 

- Love, be loved, Leave, be left, 3 volumes disponibles aux éditions Kana (6€85). Tome 4 à paraître le 07 juillet 2017. 
- March comes in like a lion, 4 volumes disponibles aux éditions Kana (7€45). Tome 5 à paraître le 25 août 2017. 

- My Hero Academia, 8 volumes disponibles aux éditions Ki-Oon (6€60). Tome 9 à paraître le 06 juillet 2017. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire