dimanche 23 avril 2017

Lectures #11


ūüďö Lectures du 27 mars au 09 avril 2017 ūüďö



Tr√®s petites semaines que furent celles-ci. Heureusement, elles ont √©t√© combl√©es avec l'arriv√©e d'un nouveau tr√®s joli coup de coeur, celui dont je parle depuis sans cesse sur Twitter, Apr√®s la pluie, bien √©videment. 



LES NOUVEAUT√ČS

* Apr√®s la pluie - tome 01 (Jun MAYUZUKI)


R√©sum√© √©diteur : Akira Tachibana, 18 ans, est en classe de premi√®re au lyc√©e. Apr√®s les cours, elle travaille dans un restaurant familial g√©r√© par Masami Kond√ī, 45 ans. La jeune fille, plut√īt introvertie, est secr√®tement tr√®s attir√©e par son patron. Alors qu’Akira s’appr√™te √† peine √† sortir de l’adolescence, Kond√ī, lui, est d√©j√† √† la moiti√© de sa vie. Une histoire d’amour √† suivre de pr√®s…

Ce que j'en ai pens√© : Crier au chef d'oeuvre d√®s le premier volume serait surement pr√©matur√©, mais j'ai tr√®s tr√®s envie de le faire , tant Apr√®s la pluie m'a charm√©e d'une fa√ßon tr√®s particuli√®re, me laissant une tr√®s forte impression. Est-ce parce que j'aime beaucoup moi-m√™me l'ambiance que procure une journ√©e pluvieuse ? J'ai eu l'impression de la retrouver ici, partiellement, tout en douceur, mais avec des rayons de soleil traversant les nuages. Apr√®s la pluie n'est pas une oeuvre morne ou ennuyeuse, bien au contraire. C'est un titre doux, paisible, ponctu√© de petites touches qui font notre bonheur quotidien, des petits riens qui font toute la beaut√© de la vie. C'est l'histoire, peu commune, d'une jolie lyc√©enne tr√®s amoureuse de son patron, d'une trentaine d'ann√©es son a√ģn√©. 

On √©tait en droit d'√™tre accompagn√©s de quelques craintes en ouvrant le premier volume, mais elles sont vite balay√©es. Tout y est tr√®s doux, tr√®s beau. A travers les yeux de Akira, on s'attache √† cet homme de 45 ans qui semble n'avoir vraiment rien pour lui. J'ai beaucoup aim√© le parti-pris du mangaka dans la construction de son h√©ro√Įne. Tr√®s observatrice (on s'amuse de toutes les petites choses qu'elle remarque √† propos de son patron), silencieuse et discr√®te, la lyc√©enne est belle et secr√®te. Elle cache des blessures, mais se montre en revanche tr√®s directe quant √† ses sentiments. Cela donne lieu √† des sc√®nes vraiment marquantes visuellement : la fin du volume m'aura fait rater un battement de coeur ! De l'autre c√īt√©, Kundo est un personnage attachant. Il a bien compris l'int√©r√™t que lui porte son employ√©, mais fait semblant de ne rien voir. D'un autre c√īt√©, il ne peut s'emp√™cher d'√™tre nostalgique face √† cette jeunesse perdue. Mais, encore une fois, rien de malsain, leur relation a surtout un petit quelque chose de po√©tique, comique, joli. Les personnages les entourant renforcent le c√īt√© humoristique et la l√©g√®ret√© du titre.

Visuellement, c'est encore une fois √©blouissant. Sans √™tre marginal, le trait du mangaka d√©vie r√©guli√®rement vers des "essais" plus artistiques. Ces plans renforcent l'aspect "contemplatif" du manga, en segmentant des mouvements sur plusieurs cases, par exemple. C'est quelque chose que j'aime beaucoup de mani√®re g√©n√©rale, alors je suis contente quand je lis ce manga, c'est beau, c'est reposant, j'en ai plein les mirettes.

Apr√®s la pluie, c'est surtout une ambiance, quelque chose d'un peu personnel. C'est difficile d'en faire une critique objective, parce que √ßa m'a tout l'air d'√™tre une s√©rie qui se ressent plus qu'elle ne se lit. Pour ma part, je suis totalement conquise. Si la suite est du m√™me acabit, nous avons peut-√™tre trouv√© le plus joli d√©marrage de 2017. 

Ma note : ★★★★★



LES SUITES


* Perfect World - tome 02 (Rie ARUGA)



R√©sum√© √©diteur Depuis l'accident arriv√© √† Kawana, un dr√īle de malaise s'est install√© chez Itsuki. Le jeune homme handicap√© commence en effet √† se demander si, √† cause de son √©tat, il ne risque pas d'√™tre un fardeau pour la femme qu'il aime. Et comme si ses doutes int√©rieurs ne suffisaient pas, de nombreuses pressions ext√©rieures mettent en danger sa naissante relation de couple…

Ce que j'en ai pens√© (avec spoilers !) : Manga, √©pargne mon petit coeur tout mou ! Rie ARUGA ne semble s'offrir aucune baisse de r√©gime, pas de repos pour les braves ! C'est le tome des lamentations, des cŇďurs qui se serrent et des yeux qui picotent ! Ouille ! Apr√®s son s√©jour forc√© √† l'h√īpital, son entourage ne va cesser de mettre √† Tsugumi des b√Ętons dans les roues. Et malgr√© tous ses efforts, cela fait mal de voir aussi bien qu'elle les faits : son amour pour Ayukawa suffit-il vraiment pour assurer la p√©rennit√© de son couple ? 

Ce n'est ni l'infirmi√®re, ni le camarade de classe qui pourront l'affirmer. Deux personnages dont on comprend facilement les motivations... Mais qui ne parviennent pas √† me toucher. A mes yeux, ils sont un peu trop lisses, sans nuances. En revanche, Tsugumi r√©cole toute mon empathie. Elle est, certes tr√®s maladroite, mais sa sinc√©rit√© et son empressement de faire partie de la vie de son petit ami la rendent attachante. Probl√®me, cette impatience et le coeur sur la main de Ayukawa, qui ne veut pas lui imposer sa personne, c'est trop lourd pour ce couple √† peine form√©, trop jeune pour subir toutes tant d'√©preuves. 

Habituellement, les carr√©s amoureux, les s√©parations "pour le bien de l'autre", c'est ce qui me fait lever les yeux au ciel dans un sh√ījo. Mais ici, je pense que c'est tout √† fait n√©cessaire pour faire grandir les personnages et m√™me plut√īt r√©aliste. J'esp√®re que la mangaka saura utiliser cette rupture √† bon escient, pour compenser de nous avoir min√© le moral et le coeur. En tout cas, c'est du tr√®s bon, alors j'ai plut√īt confiance !

Ma note : ★★★★★


* Platinum End - tome 03 (Tsugumi OHBA (S) et Takeshi OBATA (D))


R√©sum√© √©diteur : Apr√®s le drame qui s’est d√©roul√© au stade de Jinb√ī, Mirai et Saki sont approch√©s par un myst√©rieux candidat d√©nomm√© Nanato Mukaid√ī. Ce dernier leur propose de s’allier avec eux pour contrer Metropoliman, mais Mirai et Saki h√©sitent… C’est alors que l’√©vasion d’une jeune tueuse en s√©rie pr√©cipite les √©v√©nements et les entra√ģne dans une spirale infernale !

Ce que j'en ai pens√© : Pas de doute, ce volume rappelle, si on l'avait oubli√©, que l'on est bien dans un manga des auteurs de Death Note ! J'essaie de comparer au minimum les Ňďuvres entre elles, puisque cela n'a en g√©n√©ral comme seul r√©sultat de ne pas appr√©cier totalement ma lecture. Mais, ici, force est de constater que c'est plus que flagrant, avec un flot de r√®gles fournies par les anges pour tuer.

Cela aurait pu √™tre aga√ßant si cela ne s'√©tait pas accompagn√© par l'arriv√©e de nouveaux personnages haut-en-couleur qui dynamisent le tout. Je me suis d√©couvert une passion pour les hommes d'√Ęge mur avec Mukaido, personnage charismatique et (pardonnez ma franchise) bien plus plaisant que notre petit Mirai chouineur, aussi chou soit-il. Il semblerait que les personnages plus "sombres" soient donc ceux qui captent le plus mon int√©r√™t de par leur complexit√© plus prononc√©e. Tout comme la derni√®re fois, Metropoliman ne d√©roge pas √† la r√®gle et continue de fasciner malgr√© les horreurs qu'il commet. Mais en m√™me temps, √ßa n'est qu'un Homme √† qui l'on promet de tr√®s grandes choses, ce qui est louche dans cette histoire, c'est qu'il n'y en a pas plus, des comme lui ! La fin du tome pr√©sente un beau clifhanger. J'esp√®re que cet affrontement sera √† la hauteur de mes esp√©rances !

Ma note : ★★★☆☆




Voil√†, lisez Apr√®s la pluie. J'ai l'impression de ne pas avoir rendu justice au titre avec ma critique, d'avoir plus couin√© mon adoration que vant√© ses qualit√©s, car elles existent, en masse m√™me. Si vous n'√™tes pas encore convaincu(e), lisez la critique de Maruna sur le sujet !


Et vous, que pensez-vous de ces titres ? 
Que lisez-vous en ce moment ?


- Apr√®s la pluie, 1 volume disponible aux √©ditions Kana (7€45). Tome 2 √† para√ģtre le 07 juillet 2017. 
- Perfect World, 4 volumes disponibles aux √©ditions Akata (6€95). Tome 05 √† para√ģtre le 13 juillet 2017. 
- Platinum End, 4 volumes disponibles aux √©ditions Kaz√© (6€99). Tome 3 √† para√ģtre le 31 mai 2017. 

2 commentaires:

  1. J'avoue avoir longuement hésité à acheter Après la pluie, mais toutes les critiques positives à son sujet m'a fait franchir le pas. Je ne l'ai pas encore lu, mais il repose sagement au dessus de ma pile à lire :D Je crois qu'on va encore avoir le droit à un beau manga social, doux et poétique...

    RépondreSupprimer
  2. Justb : C'est une bonne nouvelle ça !! J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi :) En tout cas, j'ai retrouvé tous ces éléments dans le premier tome. Je croise les doigts pour que la suite soit de cette même qualité.

    RépondreSupprimer