dimanche 23 avril 2017

Lectures #11


đź“š Lectures du 27 mars au 09 avril 2017 đź“š



Très petites semaines que furent celles-ci. Heureusement, elles ont Ă©tĂ© comblĂ©es avec l'arrivĂ©e d'un nouveau très joli coup de coeur, celui dont je parle depuis sans cesse sur Twitter, Après la pluie, bien Ă©videment. 



LES NOUVEAUTÉS

* Après la pluie - tome 01 (Jun MAYUZUKI)


RĂ©sumĂ© Ă©diteur : Akira Tachibana, 18 ans, est en classe de première au lycĂ©e. Après les cours, elle travaille dans un restaurant familial gĂ©rĂ© par Masami KondĂ´, 45 ans. La jeune fille, plutĂ´t introvertie, est secrètement très attirĂ©e par son patron. Alors qu’Akira s’apprĂŞte Ă  peine Ă  sortir de l’adolescence, KondĂ´, lui, est dĂ©jĂ  Ă  la moitiĂ© de sa vie. Une histoire d’amour Ă  suivre de près…

Ce que j'en ai pensĂ© : Crier au chef d'oeuvre dès le premier volume serait surement prĂ©maturĂ©, mais j'ai très très envie de le faire , tant Après la pluie m'a charmĂ©e d'une façon très particulière, me laissant une très forte impression. Est-ce parce que j'aime beaucoup moi-mĂŞme l'ambiance que procure une journĂ©e pluvieuse ? J'ai eu l'impression de la retrouver ici, partiellement, tout en douceur, mais avec des rayons de soleil traversant les nuages. Après la pluie n'est pas une oeuvre morne ou ennuyeuse, bien au contraire. C'est un titre doux, paisible, ponctuĂ© de petites touches qui font notre bonheur quotidien, des petits riens qui font toute la beautĂ© de la vie. C'est l'histoire, peu commune, d'une jolie lycĂ©enne très amoureuse de son patron, d'une trentaine d'annĂ©es son aĂ®nĂ©. 

On Ă©tait en droit d'ĂŞtre accompagnĂ©s de quelques craintes en ouvrant le premier volume, mais elles sont vite balayĂ©es. Tout y est très doux, très beau. A travers les yeux de Akira, on s'attache Ă  cet homme de 45 ans qui semble n'avoir vraiment rien pour lui. J'ai beaucoup aimĂ© le parti-pris du mangaka dans la construction de son hĂ©roĂŻne. Très observatrice (on s'amuse de toutes les petites choses qu'elle remarque Ă  propos de son patron), silencieuse et discrète, la lycĂ©enne est belle et secrète. Elle cache des blessures, mais se montre en revanche très directe quant Ă  ses sentiments. Cela donne lieu Ă  des scènes vraiment marquantes visuellement : la fin du volume m'aura fait rater un battement de coeur ! De l'autre cĂ´tĂ©, Kundo est un personnage attachant. Il a bien compris l'intĂ©rĂŞt que lui porte son employĂ©, mais fait semblant de ne rien voir. D'un autre cĂ´tĂ©, il ne peut s'empĂŞcher d'ĂŞtre nostalgique face Ă  cette jeunesse perdue. Mais, encore une fois, rien de malsain, leur relation a surtout un petit quelque chose de poĂ©tique, comique, joli. Les personnages les entourant renforcent le cĂ´tĂ© humoristique et la lĂ©gèretĂ© du titre.

Visuellement, c'est encore une fois Ă©blouissant. Sans ĂŞtre marginal, le trait du mangaka dĂ©vie rĂ©gulièrement vers des "essais" plus artistiques. Ces plans renforcent l'aspect "contemplatif" du manga, en segmentant des mouvements sur plusieurs cases, par exemple. C'est quelque chose que j'aime beaucoup de manière gĂ©nĂ©rale, alors je suis contente quand je lis ce manga, c'est beau, c'est reposant, j'en ai plein les mirettes.

Après la pluie, c'est surtout une ambiance, quelque chose d'un peu personnel. C'est difficile d'en faire une critique objective, parce que ça m'a tout l'air d'ĂŞtre une sĂ©rie qui se ressent plus qu'elle ne se lit. Pour ma part, je suis totalement conquise. Si la suite est du mĂŞme acabit, nous avons peut-ĂŞtre trouvĂ© le plus joli dĂ©marrage de 2017. 

Ma note : ★★★★★



LES SUITES


* Perfect World - tome 03 (Rie ARUGA)



RĂ©sumĂ© Ă©diteur Depuis l'accident arrivĂ© Ă  Kawana, un drĂ´le de malaise s'est installĂ© chez Itsuki. Le jeune homme handicapĂ© commence en effet Ă  se demander si, Ă  cause de son Ă©tat, il ne risque pas d'ĂŞtre un fardeau pour la femme qu'il aime. Et comme si ses doutes intĂ©rieurs ne suffisaient pas, de nombreuses pressions extĂ©rieures mettent en danger sa naissante relation de couple…

Ce que j'en ai pensĂ© (avec spoilers !) : Manga, Ă©pargne mon petit coeur tout mou ! Rie ARUGA ne semble s'offrir aucune baisse de rĂ©gime, pas de repos pour les braves ! C'est le tome des lamentations, des cĹ“urs qui se serrent et des yeux qui picotent ! Ouille ! Après son sĂ©jour forcĂ© Ă  l'hĂ´pital, son entourage ne va cesser de mettre Ă  Tsugumi des bâtons dans les roues. Et malgrĂ© tous ses efforts, cela fait mal de voir aussi bien qu'elle les faits : son amour pour Ayukawa suffit-il vraiment pour assurer la pĂ©rennitĂ© de son couple ? 

Ce n'est ni l'infirmière, ni le camarade de classe qui pourront l'affirmer. Deux personnages dont on comprend facilement les motivations... Mais qui ne parviennent pas Ă  me toucher. A mes yeux, ils sont un peu trop lisses, sans nuances. En revanche, Tsugumi rĂ©cole toute mon empathie. Elle est, certes très maladroite, mais sa sincĂ©ritĂ© et son empressement de faire partie de la vie de son petit ami la rendent attachante. Problème, cette impatience et le coeur sur la main de Ayukawa, qui ne veut pas lui imposer sa personne, c'est trop lourd pour ce couple Ă  peine formĂ©, trop jeune pour subir toutes tant d'Ă©preuves. 

Habituellement, les carrĂ©s amoureux, les sĂ©parations "pour le bien de l'autre", c'est ce qui me fait lever les yeux au ciel dans un shĂ´jo. Mais ici, je pense que c'est tout Ă  fait nĂ©cessaire pour faire grandir les personnages et mĂŞme plutĂ´t rĂ©aliste. J'espère que la mangaka saura utiliser cette rupture Ă  bon escient, pour compenser de nous avoir minĂ© le moral et le coeur. En tout cas, c'est du très bon, alors j'ai plutĂ´t confiance !

Ma note : ★★★★★


* Platinum End - tome 03 (Tsugumi OHBA (S) et Takeshi OBATA (D))


RĂ©sumĂ© Ă©diteur : Après le drame qui s’est dĂ©roulĂ© au stade de JinbĂ´, Mirai et Saki sont approchĂ©s par un mystĂ©rieux candidat dĂ©nommĂ© Nanato MukaidĂ´. Ce dernier leur propose de s’allier avec eux pour contrer Metropoliman, mais Mirai et Saki hĂ©sitent… C’est alors que l’Ă©vasion d’une jeune tueuse en sĂ©rie prĂ©cipite les Ă©vĂ©nements et les entraĂ®ne dans une spirale infernale !

Ce que j'en ai pensĂ© : Pas de doute, ce volume rappelle, si on l'avait oubliĂ©, que l'on est bien dans un manga des auteurs de Death Note ! J'essaie de comparer au minimum les Ĺ“uvres entre elles, puisque cela n'a en gĂ©nĂ©ral comme seul rĂ©sultat de ne pas apprĂ©cier totalement ma lecture. Mais, ici, force est de constater que c'est plus que flagrant, avec un flot de règles fournies par les anges pour tuer.

Cela aurait pu ĂŞtre agaçant si cela ne s'Ă©tait pas accompagnĂ© par l'arrivĂ©e de nouveaux personnages haut-en-couleur qui dynamisent le tout. Je me suis dĂ©couvert une passion pour les hommes d'âge mur avec Mukaido, personnage charismatique et (pardonnez ma franchise) bien plus plaisant que notre petit Mirai chouineur, aussi chou soit-il. Il semblerait que les personnages plus "sombres" soient donc ceux qui captent le plus mon intĂ©rĂŞt de par leur complexitĂ© plus prononcĂ©e. Tout comme la dernière fois, Metropoliman ne dĂ©roge pas Ă  la règle et continue de fasciner malgrĂ© les horreurs qu'il commet. Mais en mĂŞme temps, ça n'est qu'un Homme Ă  qui l'on promet de très grandes choses, ce qui est louche dans cette histoire, c'est qu'il n'y en a pas plus, des comme lui ! La fin du tome prĂ©sente un beau clifhanger. J'espère que cet affrontement sera Ă  la hauteur de mes espĂ©rances !

Ma note : ★★★☆☆




VoilĂ , lisez Après la pluie. J'ai l'impression de ne pas avoir rendu justice au titre avec ma critique, d'avoir plus couinĂ© mon adoration que vantĂ© ses qualitĂ©s, car elles existent, en masse mĂŞme. Si vous n'ĂŞtes pas encore convaincu(e), lisez la critique de Maruna sur le sujet !


Et vous, que pensez-vous de ces titres ? 
Que lisez-vous en ce moment ?


- Après la pluie, 1 volume disponible aux Ă©ditions Kana (7€45). Tome 2 Ă  paraĂ®tre le 07 juillet 2017. 
- Perfect World, 4 volumes disponibles aux Ă©ditions Akata (6€95). Tome 05 Ă  paraĂ®tre le 13 juillet 2017. 
- Platinum End, 4 volumes disponibles aux Ă©ditions KazĂ© (6€99). Tome 3 Ă  paraĂ®tre le 31 mai 2017. 

2 commentaires:

  1. J'avoue avoir longuement hésité à acheter Après la pluie, mais toutes les critiques positives à son sujet m'a fait franchir le pas. Je ne l'ai pas encore lu, mais il repose sagement au dessus de ma pile à lire :D Je crois qu'on va encore avoir le droit à un beau manga social, doux et poétique...

    RĂ©pondreSupprimer
  2. Justb : C'est une bonne nouvelle ça !! J'espère qu'il te plaira autant qu'à moi :) En tout cas, j'ai retrouvé tous ces éléments dans le premier tome. Je croise les doigts pour que la suite soit de cette même qualité.

    RĂ©pondreSupprimer